Contemplez l’immense Bouddha dans le temple bouddhiste de Nara

Publié le : 28 juin 20224 mins de lecture

Nara est le légendaire village au Japon, où est érigé un colossal temple bouddhique appelé Todai-ji. Il se situe plus précisément sur l’île de Honshu. Ce grand temple abrite tout particulièrement le bâtiment appelé Daibutsu-den. Ce bâtiment est reconnu pour le plus colossal bâtiment fait de bois du monde. Non seulement il est réputé ainsi, mais il héberge en lui un monumental Grand statut de Bouddha assis, fait de bronze.

Comment les touristes contemplent-ils le Grand statut de Bouddha assis ?

Le grand temple de Nara, appelé Todai-ji, se localise sur la principale île de Honshu. C’est le plus grand temple de la région Est du Japon. Dans cet immense temple, vous pouvez apercevoir et fréquenter même le bâtiment de Daibutsu-den qui est la plus immense construction en bois du monde. Il ne faut pas oublier que Todai-ji attire de plus en plus de visiteurs et touristes venant des quatre coins du monde depuis toujours. C’est le temple le plus célèbre et le plus visité de Nara parce que le statut assis de Bouddha y est. C’est notamment la pièce maîtresse de sa célébrité. Ce statut, aussi pharaonique soit-il, représente Vairocana ou le Dainichi Nyorai qui signifie « la grande lumière ». Avec ses 250 tonnes, il mesure 18 mètres de hauteur. 

La vertu particulière du Vairocana

En langue sanskrit, Maha Vairocana signifie Grande lumière ou Grand Soleil. Certains dialectes japonais le prononcent Daïnitschi Nyoraï. C’est le bouddha central de la doctrine tantrique ou tibétaine et des écoles mahayana japonaises et chinoises. Il exprime la véritable nature du bouddha comme il apparaît dans ses méditations. Les anciennes divinités dégradées ou rejetées par l’hindouisme ont parfois été mises à jour par le bouddhisme. Ainsi, Vairocana est cité dans ce qu’on appelle Rig Veda ou collection d’hymnes parmi les asuras. Le sens de « soleil » ou « lumière » du nom Vairocana incite les curieux à envisager une source proto-iranienne. Par ailleurs, on a autant proposé une emprise plutôt persane pour Amitabha. C’est un autre bouddha que le nom désigne la lumière. 

Le Grand Bouddha du Japon, un patrimoine mondial de l’UNESCO

Le Vairocana, on dirait, est le plus ancien Bouddha de l’archipel du Japon. Selon la légende, il a été construit au milieu du huitième siècle après Jésus-Christ. A cette époque, Nara n’a pas encore été désigné capitale du Japon. Autour de lui, d’autres statues colossales, tout autant très impressionnantes comblent une visite très potentielle pour les mirettes. C’est le cas de Daibutsu-den qui est un superbe bâtiment hébergeant ces mirettes. Il fut réhabilité récemment vers 1692 après un incendie qui l’a consumée.

Plan du site