Qu’est ce que le Shôgatsu ?

Publié le : 28 juin 20224 mins de lecture

Traditionnellement, o-shôgatsu est une célébration d’ordre religieux, symbolisant l’accueil du dieu chez soi. Les Japonais sont réputés être de gros travailleurs, mais au cours de cette période, ils s’accordent trois jours de congé. Le nouvel an nippon est préparé avec soin et ce, plusieurs semaines à l’avance. C’est à cette occasion que l’on déguste des plats typiques.

Le Shôgatsu : signification et étymologie

Le terme Shôgatsu signifie essentiellement « mois » et le mot « correct/juste ». C’est un mot ancien et des sources rapportent que l’événement était célébré au Japon depuis le VIème siècle. Initialement, Shôgatsu était un nom donné au mois de janvier. Il correspond aux célébrations consacrées à Toshigami, divinité qui protège les récoltes annuelles. Il s’agit donc bien du “nouvel an” relatif au calendrier. Il faut noter qu’au Japon, le calendrier grégorien n’a commencé à être utilisé qu’en 1872. Avant cela, le shôgatsu pouvait donc correspondre à n’importe quel mois (comme c’est le cas en chine). Néanmoins, cette période du nouvel an nippon varie d’une région à l’autre, mais se situe entre le 1er et le 3 janvier.

Déroulement du nouvel an japonais aujourd’hui

Si vous séjournez au Japon durant le Shôgatsu, vous aurez beaucoup de mal à trouver un commerce ouvert. Néanmoins, depuis que les konbini ont débarqué dans les années 70, vous pouvez quand même parvenir à faire vos courses pendant ces 3 jours fatidiques. Depuis toujours, les plats préparés à l’occasion du nouvel an japonais étaient les osechi. Aujourd’hui, beaucoup de Japonais achètent des plats tout fait ou ne mangent tout simplement plus ce repas traditionnel. Quoi qu’il en soit, c’est une fête que l’on passe en famille, tout comme les Français célèbrent Noël. La différence serait peut-être le fait que l’on invite la famille du côté d’un des conjoints uniquement.

Un événement qui marque des changements ou résolutions

Tout comme en Europe, la nouvelle année japonaise est le début de nouvelles résolutions. Mais cela passe par des coutumes de purification et le règlement des affaires en cours, comme les dettes financières par exemple. Ainsi que l’année ne touche à sa fin, la coutume veut que l’on fasse le grand ménage à la maison et que l’on se débarrasse de tous les objets qui encombrent inutilement. Pour les Japonais, cela permet d’accueillir la nouvelle année avec sérénité. C’est également pendant le Shogatsu que les gens retournent au foyer des parents pour se réunir à nouveau en famille après un long éloignement. 

Plan du site